Féministe en Action: Rencontre avec la délégation de CARE France et CARE Benin/Togo

Ce mardi 06 septembre 2022, WiLDAF-Togo a reçu la délégation de CARE France et de CARE Benin/Togo dans ses locaux. Le but de la rencontre était de faire le point sur les avancées du projet Féministes en Action, sur les activités à venir et de faire la lumière sur les difficultés rencontrées. Cette rencontre a surtout permis de se familiariser les uns les autres pour une bonne cohésion dans la mise en œuvre de l’action.

Photo de famille avec WiLDAF-Togo


Cela fait quelques mois que le projet Féministes en Action a débuté… Grâce au chèque reçu lors de la cérémonie d’ouverture à Cotonou, WiLDAF-Togo a pu renforcer ses capacités institutionnelles et techniques à travers l’acquisition des matériels tels que deux ordinateurs portatifs de marque hp core i5 et un appareil photo professionnel de marque canon EOS 4000D. De plus, un consultant a été recruté afin d’élaborer un manuel de procédure pour la rédaction d’un plan d’action stratégique. Le but est « d’effectuer une mise à jour dans nos documents stratégiques », a déclaré Mme Anne Colette KPEDJI, la Directrice Exécutive.

Passage de la délégation dans les locaux de WiLDAF-Togo


Une rencontre avec d’autres Organisations de la Société Civile a également été faite dans les locaux de l’ONG LA COLOMBE ce 07 septembre 2022. Ainsi, il y a eu des échanges marqués par l’intervention des représentant.es de chaque OSC. On note la présence d'autres organisations féministes telles que le groupe de réflexion GF2D, l’IPBF, et l’IFD. Ensemble, elles ont exprimé leur gratitude envers l’appui de CARE France et CARE Benin/Togo car « Féministes en Action » est un projet peu commun au Togo qui contribue énormément au développement des OSC féministes, surtout avec la crise de la Covid-19 qui a fortement renforcé les inégalités hommes-femmes dans le monde.

Passage de la délégation dans les locaux de l'ONG LA COLOMBE


Ceci dit, Féministes en Action a permis de rapprocher encore plus les OSC féministes entre elles et de mettre en place des actions afin de faire entendre la voix des femmes auprès de nos communautés, de nos autorités locales et nationales. La semaine a été remplie d’émotions et pour cela nous disons Merci à CARE et à son partenaire AFD l’Agence Française de Développement pour leur soutien.



39 vues0 commentaire