- SAVANE MOTOAG : JEUNES ET FEMMES ENGAGÉS POUR LA COHESION SOCIALE DANS LA REGION DES SAVANES.

Savanes Motoag qui signifie "vivre ensemble dans les savanes", a été initié par Plan International Togo avec l'appui financier de l'Union Europénne. Il est mis en œuvre par l’Association WiLDAF-Togo (Women in Law and Development in Africa/Femme, Droit, Développement en Afrique) et l'ONG CACIT (Collectif des Associations contre l’Impunité au Togo) dans la région des Savanes. Son objectif global est de renforcer la cohésion sociale dans la région des savanes.



Lancé en Novembre 2020 pour une durée de quatre ans, ce projet intitulé « Engagement des Jeunes et des Femmes pour la Participation Citoyenne et la Cohésion Sociale dans les Savanes (ENJEF-PACS) » vise à promouvoir le droit économique des jeunes filles/femmes et garçons/hommes vulnérables âgés de 15-35 ans, à renforcer la participation des jeunes et femmes à la vie politique et économique au niveau local; et à promouvoir également le dialogue et la concertation multi-acteurs. Cette action pourra éventuellement contribuer à la lutte contre l'extrémisme violent dans la région.


Durant la mise en œuvre de ce projet, plusieurs activités ont été effectuées tels que : Les ateliers de planification, la formation d'équipe de projet, Mise en place de Groupes d'Epargne de femmes (GE) et de Jeunes (GEJ), le suivi et accompagnement des GE et GEJ, mise en place des comités de sélection des jeunes filles/femmes et garçons vulnérables à l’extrémisme violent. Cela dit, ces activités nous ont conduit à des résultats tangibles.


Selon le rapport annuel 2020-2021, 430 villages ont été touchés dans 32 cantons. 48 GE de femmes ont été crées. 1090 membres dont 912 femmes soit 83,7% (615 femmes de plus de 35 ans et 297 jeunes filles/femmes de 15 à 35 ans) et 178 hommes (133 hommes âgés de plus de 35 ans et 45 jeunes hommes âgés de 15 et 35 ans). 14 GEJ mis en place regroupant 306 membres dont 267 femmes soit 87,2%(61 femmes de plus de 35 ans et 206 jeunes filles/femmes de 15 à 35 ans) et 39 hommes (7 hommes âgés de plus de 35 ans et 32 jeunes hommes âgés de 15 et 35 ans).


La mise en place de ces activités et groupes d'épargne ont permis de rassembler des gens… Hommes, Femmes et Jeunes de la région des savanes autour d'un but commun. Cela a surtout permis aux femmes de se mettre sur la voie de l'autonomisation, et de participer pleinement à la mise en œuvre des actions en faveur de la cohésion sociale et de la prévention contre l'extrémisme violent.

30 vues0 commentaire